Créer une entreprise de diagnostic immobilier

L’étude de marché

Le secteur de l’immobilier représente un grand nombre de débouchés. Pour ce qui est du diagnostic immobilier, le métier est en plein essor face aux fortes demandes actuelles. C’est pourquoi de nombreux professionnels préfèrent créer leurs propres entreprises pour pouvoir satisfaire au mieux la clientèle. Pour ne manquer aucun point important, quelles sont les procédures à suivre ?

L’étude de marché : une étape prépondérante

Quel que soit le type d’entreprise à créer, il faut toujours se référer à un business plan pour aboutir à un objectif. En effet, il faudrait se poser les bonnes questions pour ne pas agir tête baissée dans une affaire qui risque de coûter cher :

  • Qui : pour définir les cibles, les concurrents, etc.
  • Quoi : quel est le service à promouvoir
  • Comment : les stratégies à adopter pour atteindre les cibles et pour vendre, pour trouver les moyens de financement
  • Où : le lieu où se trouvera le siège social
  • Pourquoi : quelle est la raison d’être de l’entreprise de diagnostic ?

Après avoir terminé le plan d’affaires, il est indispensable de penser aux formalités nécessaires pour pouvoir ouvrir ses portes au bon moment. Toutefois, c’est au créateur de déterminer s’il souhaite travailler en toute indépendance ou en étant franchisé.

Les formalités : pour être en règle devant la loi !

Pour créer une société, il est vivement conseillé d’ouvrir un compte bancaire. De plus, cela permettra de faire des crédits bancaires ou de profiter des facilités de caisse. Un business plan bien planifié est très utile pour faciliter l’accès à un prêt.

Par ailleurs, un statut est également exigé avant l’ouverture : est-ce une entreprise SARLU, SARL, SA, etc. ? De même qu’une assurance responsabilité civile professionnelle est obligatoire pour tout expert désirant exercer en tant que diagnostiqueur immobilier. Or, il est recommandé de choisir un pack pour obtenir la meilleure offre, en l’associant avec d’autres assurances comme le multirisque bureau, le bris de machine, etc.

Les matériels de démarrage : pour un travail de qualité !

Avant toute chose, il faudrait disposer des outils nécessaires et de bonne qualité pour travailler en tant que diagnostiqueur. Certes, ils sont assez chers, mais ils contribueront à parfaire la prestation fournie aux clients et à donner une meilleure image.

En outre, les nouvelles technologies sont également indispensables, comme les PC de bureau ou portables, les logiciels, les connexions, etc. Et autant que possible, essayez de concevoir un site internet qui est un atout majeur pour faire face à la concurrence et gagner une part de marché importante.

Attention ! Pour faire des diagnostics (plomb, DPE, gaz, etc.), une certification est requise, et elle doit être délivrée par un organisme accrédité. Ainsi, des formations sont obligatoires !