Problème d’humidité dans les murs : faire appel à un diagnostiqueur immobilier

Problème d'humidité dans les murs

Les problèmes d’humidité peuvent survenir de diverses manières. Vous pouvez constater des moisissures, des condensations, des peintures qui cloquent, les traces noires, des papiers peints qui décollent, des remontées capillaires ou encore des salpêtres sur le mur. Une chose est sûre, vous avez un problème d’humidité. Cela peut avoir différentes conséquences néfastes comme la détérioration du mur et des maladies des voies respiratoires. Pour confirmer l’humidité des murs et l’éradiquer, faites appel à un diagnostiqueur immobilier.

Quelles sont les différentes causes de l’humidité ?

Pour pouvoir venir à bout de ce problème, il faut déjà en définir les causes. Le cas échéant, vous ne pouvez pas définir les solutions adéquates. Pour cela, cliquez ici pour contacter sans attendre un diagnostiqueur humidité. Premièrement, les causes peuvent venir de l’extérieur, comme des fissures sur les murs, un ruissellement d’eau de pluie, une infiltration d’eau à travers le toit ou encore une rupture de canalisation. Deuxièmement, la cause peut être plus complexe comme les remontées capillaires intérieures ou extérieures. L’humidité remonte du sol à cause de la condensation par exemple. La vapeur traverse n’importe quelle paroi, y compris les matériaux isolants et les matériaux de construction, pour monter le long du mur. Dans ce cas, l’humidite est surtout visible sur les parties basses du mur. La condensation est provoquée par diverses conditions réunies, dont la présence de surface froide et l’excès d’humidité dans l’air. Mais, seul un diagnostiqueur professionnel peut détecter la véritable cause du problème.

Pourquoi contacter un expert en diagnostic humidité ?

Vous avez beau remarqué des traces d’humidité ou sentir des moisissures, mais vous ne pouvez pas en déterminer exactement la cause. Seul un expert est capable d’examiner les parois pour trouver la source de l’humidité. Le diagnostiqueur suit des étapes précises pour remonter jusqu’à la source des infiltrations d eau. Le professionnel effectue tout d’abord un constat visuel sur les parois intérieures et extérieures pour détecter les problèmes d humidité. Il doit inspecter toutes les pièces, les façades, la toiture et le système de ventilation. Ensuite, l’expert utilise un hygromètre pour mesurer le taux d’humidité ambiant dans la maison. Outre le degré hygrométrique, il tient compte d’autres critères comme l’humidité de l’air, la température et le point de rosée pour déterminer le taux d’humidité. Puis, il peut recourir à différentes techniques comme celle de la conductivité ou la bombe à carbure pour évaluer l’humidité dans les murs. La vitesse et l’intensité de la propagation de l’humidité ne sont pas les mêmes en fonction de chaque cas. Le diagnostiqueur peut les évaluer grâce à différents indicateurs comme la teneur en sulfates, en chlorures et en nitrates dans les remontées capillaires. Par ailleurs, l’expert prend en compte de l’environnement de la maison, des indices qui peuvent influencer l’humidité dans les murs. Il faut tenir compte de l’orientation du terrain et du niveau de soubassement, entre autres.

Quelles sont les solutions à adopter ?

L’expert en diagnostic de mur humide peut entreprendre des solutions différentes en fonction de la cause décelée. Il peut recourir à l’injection de résine si vous avez des murs homogènes et pleins. À éviter absolument en cas de murs creux, en brique ou en parpaing par exemple, au risque de devoir camoufler avec une quantité démesurée de résine. Le professionnel doit forer le bas des maçonneries pour y injecter de la résine. Cette résine va se consolider au contact de l’eau pour servir de barrière à la capillarité des murs. C’est ce que l’on appelle la polymérisation. Si vous avez des maçonneries creuses ou hétérogènes et avez un problème de mur humide que faire ? Vous pouvez recourir à l’électro-osmose-phorèse. Le but est d’inverser la polarité naturelle entre le sol et le mur pour que l’humidité descende au lieu de monter le long des murs, grâce à des électrodes. Enfin, vous pouvez utiliser l’électro-osmose électronique, un appareil autonome qui génère un contrechamp sur le champ électromagnétique de la terre.