Diagnostics immobiliers : demander un devis en ligne

demander un devis en ligne

Afin de garantir la qualité d’un bien immobilier avant sa vente ou sa location, son propriétaire est dans l’obligation de vérifier les normes du logement. Pour cela, il doit faire appel aux services d’un professionnel. Il s’agit du diagnostiqueur immobilier. La question est de savoir en quoi consiste le travail de cet expert et en quoi la demande d’un devis en ligne pourrait vous aider ?

Qu’est-ce qu’un diagnostic immobilier ?

Le diagnostic immobilier désigne l’ensemble des évaluations effectuées sur une maison ou sur un appartement. Le bilan délivré par le diagnostiqueur immobilier attestera la viabilité du logement. C’est une étape obligatoire avant la mise en vente ou la mise en location du bien. Les diagnostics immobiliers obligatoires doivent prendre en compte l’ancienneté de la construction, la qualité des installations ainsi que l’emplacement du logement. Les tâches que doit réaliser le professionnel dépendent également du type de transaction que le propriétaire souhaite réaliser. L’aide du professionnel certifié est aussi essentielle avant les travaux de rénovation. Le diagnostiqueur s’occupe de vérifier la viabilité de la maison et d’en déduire les réparations et les différents travaux de réhabilitation à envisager. Une fois l’analyse du bien effectuée, le spécialiste délivrera un Dossier de diagnostics techniques (DDT). Il s’agit d’un bilan final dressé par écrit qui doit être mis à jour avant l’établissement du contrat de vente ou de location. Ce dossier sera un garant de la qualité des constructions et des installations. Certaines vérifications doivent être impérativement réalisées tandis que d’autres sont des points supplémentaires à mettre au DDT.

Les diagnostics obligatoires


Pour former le DDT, le diagnostiqueur doit vérifier si la construction de la maison respecte les normes en vigueur. Le métier du spécialiste consiste en premier lieu à vérifier s’il n’y a pas de présence d’amiantes ou de plomb dans le bâtiment. Cette étape d’analyse est obligatoire pour tous les logements construits avant le 1er juillet 1997 pour l’amiante et avant le 1er janvier 1949 pour le plomb. Dans le cas où les bilans sont négatifs, le logement n’aura plus à être diagnostiqué dans le futur. Sinon, il faut réaliser des travaux et renouveler l’analyse après 3 ans. Le diagnostic de sécurité électrique doit également figurer dans le dossier de diagnostics techniques si les derniers travaux d’installation datent de plus de 15 ans. Le vendeur doit fournir à l’acquéreur un diagnostic de moins de 3 ans. Il en est de même pour le diagnostic de gaz. Quant au diagnostic de performance énergétique, il doit être renouvelé tous les 10 ans. Selon la situation géographique du logement, le propriétaire est dans l’obligation d’engager un professionnel afin d’effectuer une recherche de termites. Ce bilan est valable durant 3 mois.

Les diagnostics essentiels

Tous les diagnostics ne sont pas indispensables, mais ils sont des valeurs ajoutées au logement à vendre ou à louer. Le diagnostic état parasitaire comme son nom l’indique permet de vérifier la présence de champignon dans le logement. Ce bilan doit être renouvelé après 6 mois. Il est aussi nécessaire que les états des risques naturels et technologiques du bâtiment figurent dans le dossier. En d’autres termes, le professionnel vérifiera selon l’emplacement t le taux d’inondation, de séisme ou de risques technologiques. Le propriétaire peut aussi garantir la conformité de l’assainissement collectif en effectuant des diagnostics. À cela s’ensuit le métrage loi Carrez et le mesurage loi Boutin. Le premier consiste à vérifier la surface à vendre tandis que le second mesure la superficie habitable. Afin de vérifier le coût de tous ces diagnostics, il est essentiel de demander un devis diagnostic immobilier.