Choisir un diagnostiqueur immobilier : les pièges à éviter

le secteur de l’immobilier

Dans le secteur de l’immobilier,   en matière de diagnostic, il n’existe pas de fourchette de prix. Aussi, la plupart des experts sont indépendants. De ce fait, chacun peut pratiquer le tarif qu’il croit juste à chaque prestation. Et personne n’est à l’abri des arnaques. De cette façon, soyez toujours vigilant !

Un devis avant tout !

Afin de ne pas se faire avoir facilement, il est essentiel de prendre des devis soit par téléphone soit en ligne. Étant donné qu’il y a un grand écart entre les offres, il vaudrait mieux demander au moins 4 devis pour un même diagnostic. Ainsi, vous aurez une petite idée sur le tarif moyen.

Par ailleurs, pour obtenir le meilleur prix, négociez ! D’ailleurs, vu le niveau de la concurrence actuelle, nul ne saurait refuser un client qui se présentera devant lui. Il essayera de trouver un terrain d’entente avec ce dernier.

Et enfin, n’hésitez pas à vous informer si le coût total proposé est en TTC ou en HT, et si le frais de déplacement y est inclus ou non !

Un professionnel qualifié !

Puisqu’il s’agit de l’avenir de votre bâtiment, il est indispensable de dénicher le bon expert. D’une façon générale, il doit remplir les conditions suivantes :

  • Ayant une assurance responsabilité civile professionnelle
  • Maitrisant les spécialités suivantes pour obtenir un rapport complet : l’installation du gaz et de l’électricité, les termites, la performance énergétique, le plomb et l’amiante
  • N’ayant aucun lien avec le client au risque d’avoir un rapport impartial
  • Ayant une certification délivrée par le COFRAC qui est valable pendant 5 ans renouvelables, sinon par un établissement de formation

En outre, il serait mieux d’opter pour un diagnostiqueur qui fait partie d’un réseau. Vous aurez une prestation de qualité, et un service assuré, car il est composé de professionnels compétents et disposant des exigences du métier. Le seul frein est que le coût est plus cher par rapport aux travailleurs indépendants. Ceux qui font partie également des fédérations sont recommandés, comme le FIDI, FNAIM, UNDI.

Du temps pour réaliser le diagnostic !

Il est impossible de déterminer la durée nécessaire pour traiter un cas. Toutefois, c’est une tâche assez complexe qui requiert au moins une heure pour visiter chaque recoin de la maison, contrôler de l’étanchéité et les anomalies, etc. De la sorte, demandez-lui en combien de temps il va effectuer le diagnostic. Un vrai professionnel dépensera assez de temps pour pouvoir faire son rapport en bonne et due